Page 2 - FlyersA5_expo_peintres
P. 2

Héritiers des peintres du dépôt de la guerre, créé par Louvois
           en 1688, les peintres de l’Armée exposent tous les deux ans leurs œuvres
           lors du salon national au sein de l’Hôtel des Invalides. C’est avec une
           grande fierté que le musée du Sous-Officier les accueille pour offrir au
           public le regard que portent ces artistes sur les hommes et femmes de
           l’armée de Terre.
                  Les peintres des batailles étaient mandatés par les rois et les plus
           grands du royaume pour immortaliser leurs faits d’armes mais aussi cé-
           lébrer la magnificence des grands évènements. Leurs œuvres témoignent
           toujours de ce temps passé en lui insufflant la vie qui l’a quitté. A l’instar
           de Van der Meulen, David, Géricault, Meissonnier, Detaille ou Scott,
           leurs successeurs perpétuent cette tradition en l’élargissant au quotidien
           des soldats de tout rang.
                  Les peintres officiels sont aussi sculpteurs ou photographes ; ce sont
           les artistes plasticiens du XXI  siècle. Les techniques et textures multiples
                                        e
           offrent une hétérogénéité de sensations et sentiments, symboles mêmes des
           facettes complexes et diverses de notre Armée.
                  La variété des postures et des missions de l’armée de Terre leur
           offre un terrain d’expression fécond. Ils y apposent leur touche person-
           nelle et originale.
                  Les  peintres  de  l’Armée  contribuent  donc  à  apporter,  à  leur
           niveau,  ce  supplément  d’âme  sans  lequel  l’Armée  et  l’action  militaire
           n’auraient plus le même sens.


                  « l’artiste ne voit pas les choses                                  Création ENSOA/Com 10-2012 impression SOP
                     comme elles sont. si c’était le
                     cas, ça ne serait plus un artiste. »

                                                         (oscar Wilde)
   1   2