Page 6 - Centenaire_Grande_Guerre_Livret
P. 6

« Le Poilu »
           huile sur toile










































                   Paul Anastasiu, de force tranquille et de génie artistique, l’homme
                   a été nommé en 2005 par le ministre de la Défense, peintre officiel des armées.
                   Dans les années 80, il quitte sa Roumanie natale où il était instituteur pour
                                                                  er
                   poser son talent en France en s’enrôlant dans la Légion étrangère au 1  régiment
                   étranger du génie à Laudun. Dans son paquetage, des crayons.
                   « Mon papa était pilote de chasse, mais,  malade, il a dû se résoudre à quitter l’armée
                   et est devenu sculpteur et professeur d’arts plastiques. Talentueux, son rêve était que
                   je fasse les Beaux-Arts pour ouvrir un atelier avec lui. Il m’a appris le dessin,
                   le graphisme et la calligraphie. Alors, entre deux missions avec la Légion, je dessinais
                   des sujets militaires. » Une passion qui a commencé à se savoir en Somalie.
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11