Page 3 - Livret_Expo_MSO_Foch_3W
P. 3

L'Armistice est signé dans le wagon du généralissime Foch, au carrefour de
       Rethondes, en forêt de Compiègne, le 11 novembre à 5 h 15. Le cessez-le-feu est effectif
       à 11 heures. Il entraine des scènes de liesses dans toute la France. À 16 heures, Georges
       Clémenceau, ministre de la Guerre et président du Conseil, donne lecture des clauses
       de l'armistice, signé par le maréchal Foch, devant l'hémicycle du palais Bourbon.
           À cette joie immense, se mêle déjà la douleur du deuil de masse national des sol-
       dats morts pour la France.
           Dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre et de la commémoration du
          e
       100  anniversaire de l'Armistice, le Musée du Sous-Officier de l'ENSOA, présente une
       exposition inédite intitulée : « Le maréchal Foch et le valeureux corps des Sous-Of-
       ficiers de l'armée de Terre ».
           Lieu mémoriel labéllisé « Centenaire 14-18 », le musée transmet les traditions et
       les valeurs essentielles de la France qui fondent les forces morales de son armée.
           Héritiers des 1 400 000 soldats de France tombés au champ d'honneur, des
       1 100 000 orphelins de la Grande Guerre, fils de 800 000 veuves, élevés dans le culte
       de l'Honneur et de la Patrie, 100 ans après, le musée célèbre cette filiation au feu.
           Le 3 juillet 1936, la 10  promotion de sous-officiers-éleves-officiers de l'École mili-
                               e
       taire d'infanterie et des chars de combat (EMICC) retourne sur les lieux de la bataille
       de Verdun (1916), symbole de la Grande Guerre. Baptisée promotion « Verdun », elle
       se souvient des 2576 « Saint-Maixentais » de l'École militaire d'infanterie, en parti-
       culier des 254 tués de la promotion « Alsace-Lorraine » (1914-1920), dont le fils du
       maréchal Foch, Germain, tué à l'ennemi le 22 août 1914, lors de la journée la plus
       meurtrière de la guerre (27 000 tués).
                                 e
           Le 12 mai 2016, la 310  promotion de l'ENSOA « Sous-Officiers de Verdun »,
       reconnaissante de l'héroïsme et du sacrifice de ses aînés, puise à Verdun les valeurs
       citoyenne, républicaine et militaire au service de la France, de la Liberté et de la Paix.
   1   2   3   4   5   6   7   8