Page 7 - Plaquette_Expo_MM_3W
P. 7

Distribution des Aigles
                                                          le 10 Mai 1852
                                                          par Napoléon III,
                                                          estampe de Gaildrau.
                                                          (Collection BNF)
                                                             Le  10  mai 1852,  une
                                                         immense prise d’armes se
                                                         déroula au Champ-de-Mars
                                                         sous la présidence de Louis
                                                         Napoléon Bonaparte. Ce
                                                         fut l’occasion de remettre
                                                         des Aigles aux chefs de corps
                                                         de plusieurs régiments : 1705
                                                         sous-officiers et soldats
       reçoivent  le ruban vert et jaune et deux généraux sont élevés à la dignité de maréchaux
       de France, les comtes Honoré Charles Michel Joseph Reille et Jean-Baptiste Philibert Vaillant
       qui ont combattu dans les rangs de la Grande Armée. Louis Napoléon surprend en leur
       remettant la Médaille militaire.
                                  La remise de la Médaille militaire à deux maréchaux fût
                              un symbole fort. Le ministre de la Guerre, le général Leroy
                              de Saint-Arnaud adresse au prince président une lettre de
                              proposition :
                                  « Monsieur,
                                  Vous avez bien voulu décider que les maréchaux de France
                              porteraient, par exception, la Médaille militaire instituée
                              spécialement en faveur des sous-officiers et soldats, par vos
                              décrets du 22 janvier et 29 février 1852.
                                  J’ai l’honneur de vous proposer d’étendre ce glorieux
             Duc de Morny.    privilège aux généraux qui ont rempli les fonctions de ministres
                              sous votre gouvernement ou qui ont exercé des commandements
                              en chef. Ces généraux seront fiers de recevoir ce noble insigne
                              qui leur rappellera leurs premiers pas dans la carrière des armes
                              et le soldat, en le voyant briller sur leur poitrine, comprendra
                              combien cette récompense a de valeur à leurs yeux ».
                                  La réponse de Napoléon est « Approuvé » et un décret
                              présidentiel accorde les récompenses à dix généraux de
                              division dont le général de Saint-Arnaud.
                                  Le duc Charles de Morny et le général Armand Jacques
                              Leroy de Saint-Arnaud ont « sauvé » la médaille, la montrant
                              comme une décoration sans égale et exceptionnellement
         Maréchal de Saint-Arnaud.  prestigieuse.
   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12